Ligne Maginot — Casemate de la caserne Abbatucci et son blockhaus antichar

Casemate SFCO caserne Abbatuci - vue aérienne

Un peu de ligne Maginot à Neuf-Brisach…

Le long de la route qui même vers Breisach am Rhein, certains, plus attentifs que d’autres, observeront une petite casemate à la hauteur de Volgelsheim, en bordure de l’ancienne caserne Abbatucci.
Certes, il en existe une quantité incommensurable, mais ce dispositif comporte toutefois quelques particularités qui m’amène à évoquer cette thématique récente au sein d’un blog habituellement orienté vers des périodes plus anciennes.

Situation géographique.

Elle est donnée par l’intermédiaire d’une carte publié dans l’excellent (et rarissime) ouvrage allemand sur les fortifications françaises des années 30 et 40 : 
OBERKOMMANDO DES HEERES. GEN. ST. D. H (Gen. d. Pi. u. Fest. b. Ob. d. H. Abt. Auswertung fremder Landesbefestigungen) —Denkschrift über die französische Landesbefestigung. Berlin, Gedruckt in der Reichsdruckerei, 1941.


S’il ne semble pas avoir été attribué de nom, du moins à ma connaissance, la casemate et le blockhaus antichar adjacent sont restés anonymes, il faudrait peut-être leur adjoindre le qualificatif de « Caserne Abbatucci » ou de « Zur schönen Aussicht » (littéralement, « A la belle vue »). Les spécialistes de cette époque sauront, peut-être, compléter mon propos avec une dénomination officielle qui, à n’en pas douter, doit exister au fond d’un carton d’archives.
Ces ouvrages sont disposés devant l’imposant dépôt de munition allemand — Munitionsraum 4 (M.R. 4 ) — construit en 1897 dans le cadre de la tête de point de Neuf-Brisach. C’est aujourd’hui le seul conservé sur le territoire et, actuellement, en vente… avis aux amateurs !

Casemate SFCO, caserne Abbatuci et Munitionsraum 4 - vue aérienne
Casemate SFCO, caserne Abbatuci et Munitionsraum 4 - vue aérienne

Caserne Abbatuci et Munitionsraum 4 - vue aérienne (état 2018)
Caserne Abbatuci et Munitionsraum 4 - vue aérienne (état 2018)

Les particularités…

Si la petite casemate est connue, elle adopte néanmoins une forme inhabituelle puisque, outre les classiques chambres de tir au nombre de deux, la dalle est aménagée comme un poste d’observation. Le puits qui comporte un entresol fermé par une trappe en fer devait être protégé par un élément métallique léger offrant seulement une couverture contre la vue, les intempéries et, le moment venu, quelques éclats d’obus.
Cette disposition semble, en soit, déjà peu usuelle.

 Casemate SFCO caserne Abbatuci - vue aérienne

Casemate SFCO caserne Abbatuci - vue d'apex illustrant parfaitement l'observatoire.
Vue d'apex illustrant parfaitement la disposition de l'observatoire.

La gorge de l'ouvrage : l'accès, muré, est flanqué d'un créneau pour FM 24-29
La gorge de l'ouvrage : l'accès, muré, est flanqué d'un créneau pour FM 24-29

Créneau pour mitrailleuse de la façade sud.
Créneau pour mitrailleuse de la façade sud.

Créneau pour mitrailleuse de la façade nord (état 2006)
Créneau pour mitrailleuse de la façade nord (état 2006)

Créneau pour mitrailleuse de la façade nord et gorge de l'ouvrage (état 2006)
Créneau pour mitrailleuse de la façade nord et gorge de l'ouvrage (état 2006)

L’ouvrage oublié de tous : un blockhaus pour arme antichar.

Si la petite casemate-observatoire mérite qu’on s’y arrête, il est un second blockhaus qui reste presque parfaitement méconnu et ce, d’autant plus, qu’il se trouve, actuellement, masqué par des constructions plus récentes. De faibles dimensions, il devait accueillir un classique canon antichar de 25 mm.
L’ouvrage est situé dans un domaine privé et n’est pas accessible.

Un blockhaus antichar… où ???
Un blockhaus antichar… où ???

Blockhaus antichar "caserne Abbatucci"
Ici… suivez la flèche !

Blockhaus antichar "caserne Abbatucci"
En cliquant, sur l’illustration, vous accéderez à une taille d’image plus grande ! 


Dr Balliet J.M. — 25 février 2018
























Commentaires