Tempête de neige sur la Saxe !


A propos du colloque « Tagung der Festungsforscher und Zeithistoriker », Torgau / Elbe (RFA), 16 et 17 octobre 2009

Nous avions tout préparé pour notre départ à destination de Torgau tout en ayant programmé un léger détour pour visiter la célèbre forteresse de Königstein : supports pour la conférence et les débats, ordinateur, appareil photographique colloque de Torgau, Mais, chemin faisant, un événement totalement imprévu s’est produit : une tempête de neige a sévi sur l’ensemble de la Bavière comme sur la Saxe ! Ces conditions hivernales ont bien évidemment influencé notre style de conduite mais également sur notre excursion à Königstein : glissades et chutes ont été de la partie !

Fort heureusement, les magnifiques musées hébergés au sein de cette forteresse ont été à la hauteur des efforts ainsi consentis. Aux matériels d’artillerie ont été consacrés des espaces importants. Ils sont ainsi particulièrement mis en valeur.
Si le temps à Torgau a été quelque peu plus clément, l’ambiance qui règne dans ces colloques formidablement organisés par Le Dr Uwe Niedersen et son équipe est, comme à son habitude, particulièrement chaleureuse et parfaitement organisée. Un large espace est consacré tant aux présentations qu’aux échanges qui ont été particulièrement fructueux. Nous avons eu le plaisir partager avec nos amis allemands comme autrichiens, notre présentation portant cette fois sur Vauban & l’espace germanique qui a été suivi d’un débat contradictoire auquel se sont amicalement prêtés le Dr Martin Klöffler et quelques intervenants dans la salle (le programme est publié sur ce blog en date du 1er septembre dernier).
Le colloque s’est conclu par une visite de la tête de pont sur l’Elbe avec d’importants vertiges portant sur la période des guerres de l’Empire (1815) et sur son extension par les Prussiens à partir de 1860 (caserne défensive organisée en réduit, magasins à poudre, casemates d’artillerie, etc.).
Les prochains colloques semblent tout aussi prometteurs : à celui de septembre 2010 sera associée la Deutsche Gesellschaft für Festungsforschung (DGF) dont je suis également membre.







Commentaires